Le CITE – crédit d’impôt pour la transition énergétique – permet au contribuable de profiter d’une économie d’impôt de l’ordre de 15%. Pour cela, il réalisera des travaux de rénovation sur sa résidence principale, travaux portant sur l’optimisation énergétique de celle-ci. Ce crédit d’impôt octroyé par l’État a en effet connu un vif succès auprès des ménages qui souhaitent réduire aussi bien leur consommation énergétique que leurs impôts. Toutefois, sa reconduction en 2018 a fait l’objet de certaines révisions. Qui pourra bénéficier de ce CITE cette année ?

Si vous êtes un résident fiscal français et que vous faites réaliser certains travaux de rénovation pour une maison moins énergivore, vous pourrez bénéficier du crédit d’impôt. Être fiscalement domicilié en France, c’est également avoir son foyer fiscal dans certains départements d’outremer.

Deuxième condition : vous devez confier les travaux à une entreprise RGE ou reconnue garante de l’environnement.

Troisième condition : vous devez vous conformer à la liste des matériaux, des équipements et des dépenses éligibles. Pour cela, vous pouvez vous rendre sur le site des impôts.

Par ailleurs, d’autres conditions doivent être remplies selon que vous soyez marié, PACSé ou en union libre. Ce, par rapport au plafond de dépenses auquel vous aurez droit d’une part, et par rapport à la déclaration de vos revenus d’autre part.

Et qu’en est-il du propriétaire ou de l’occupant d’une copropriété ?

Il est tout à fait possible pour un copropriétaire de bénéficier du CITE dès lors que les travaux portent sur leur résidence principale et sur les parties communes. Vous pouvez en savoir plus, et demander votre crédit impot avec harmonie.

L’entreprise Harmonie est spécialisée dans la rénovation énergétique d’un bâti, qu’il s’agisse d’une maison individuelle ou d’une copropriété. Elle est située à Maisons-Laffitte et se spécialise depuis 1977 dans les travaux d’isolation thermique par l’extérieur, de ravalement de façade, d’étanchéité ainsi que de réfection de toiture.